PRO A M - JOURNEE 10 : Les leaders confirment

CN Marseille 13 - 5 FNC Douai

Forts de leur victoire en Coupe de la Ligue, les Marseillais attendaient de pieds ferme des Douaisiens qui avaient fait plus que gêner leurs adversaires le week-end précédent.

Si pour les joueurs de Paolo Malara, ce premier titre de la saison semble les avoir installés dans la peau du favori au titre, le très beau parcours des joueurs de Yann Clay a probablement laissé des traces sur le physique.

Dès l’entame de la rencontre Bicari annonce la musique et le but de Romain Harrissart sera insuffisant face à Vukicevic (trois buts dans cette période) et à Markovic. 5-1

Les défenses sont en place et Douai s’accroche ce point fort qui a fait douté ses adversaires lors de la Coupe de la Ligue. Seul Markovic parviendra à les tromper par deux et Harrissart tentera vainement de maintenir son équipe à flot. 7-2

Décidés à ne pas se laisser surprendre, les Marseillais enfoncent un peu plus le clou grâce à Vernoux et à Kovacevic dans la troisième période. 9-2

La volonté de bien faire des Douaisiens va les pousser à aller puiser dans leurs dernières forces pour accrocher leurs adversaires même si l’issue de la rencontre semble pliée. Lincheneau et Zaoui ramènent leur équipe à -5 buts. C’était sans compter sur Bicari, Kremers (par deux fois) et Hoepelman qui ont profité de la moindre faille. Harrissart plantera un dernier but pour l’honneur dans les dernières secondes. 13-5

 

Alexandre Camarasa : « C'était un bon match face à une belle équipe de Douai! Je souhaite tout le meilleur à cette équipe qui propose de belles choses et qui j'espère va prochainement glaner ses premiers points en championnat.. Comme nous l'avons vu lors de la Coupe de la Ligue, ils ont beaucoup de qualités et tôt ou tard le travail finira par payer! »

 

Yann Clay : « Ce fût un match difficile en terme de déplacement après le gros week-end de la Coupe de la Ligue. Marseille a fait le job, nous n'avons pas démérité mais face à une écurie de ce niveau c'est compliqué. L'entame de match (5-1) sûrement liée à un déplacement sur la journée, ne nous a pas permis d'accrocher le match. On aurait pu prendre une valise mais avec beaucoup de courage et d'investissement, les joueurs ont laissé une impression correcte à la fin du match. »

 

 

CN Noiséen 3 – 7 Team Strasbourg

Ce déplacement devait être l’occasion pour les Strasbourgeois de digérer la déception de la Coupe de la Ligue où ils ont du se contenter de la troisième place tout en se testant car la version 2018 de Noisy-le-Sec n’a plus grand chose à voir avec la version 2017.

La premier quart-temps plante le décor de ce que sera la rencontre : solide en défense et deux équipes très combatives. Vanpaperstraerte et Letica seront les seuls Strasbourgeois à trouver les filets Noiséens et Lang maintiendra son équipe au contact. 1-2

Les hommes d’Igor Racunica vont durcir leur défense, ne laissant rien passer tout en continuant de pousser en attaque. Janssen et Jablonski vont redonner un peu d’avance à leur équipe 1-4.

Le troisième quart verra les deux équipes se neutraliser. Strasbourg se heurte à des Noiséens en forme physiquement, solidaires et motivés à prouver qu’ils valent mieux que ce qu’ils ont montré en début de saison. Seuls Lanau et Stojcic parviennent à tromper les défenses. 2-5

Il n’y a pas deux de festival de but dans la dernière période, les deux équipes sont restées concentrées et appliquées. Letica et Denux ont emmené le Teasm Strasbourg à +5 mais le capitaine noiséen réduira la marque de peu en toute fin de match. 3-7

 

Stéphane Metzger : « On sait que les déplacements à Noisy-le-Sec sont compliqués. Quand on a vu les résultats des autres équipes là-bas on a constaté qu’il allait falloir être sérieux et appliqués pour parvenir à faire un résultat positif. On sortait d’un match raté à Montpellier et l’idée était de retrouver le fond de jeu qui était notre point fort sur la première partie de la saison. On est satisfait du résultat et du fond de jeu justement. On va se reconcentrer très rapidement sur le prochain match qui nous attend à domicile avec la réception de Marseille. »

 

Jonathan Moriamé : « Nous avons eu une bonne réaction après une Coupe de la Ligue difficile... Dans le contenu je pense que nous avons réalisé l’une de nos meilleures parties, même si nous aurions dû hausser le rythme du jeu pour les mettre plus dans le rouge. Le gros point noir se situe au niveau du réalisme, car malgré le système de l’adversaire, et une très grosse performance du gardien. Il me semble que nous aurions dû être plus réaliste au moment opportun. Nous ne pouvons pas gagner les matchs en marquant que trois buts, surtout avec la qualité que nous pouvons avoir dans notre effectif »

 

 

Pays d’Aix Water-Polo 22 – 12 Sète Natation EDD

Sète était au repos la semaine dernière pendant que son adversaire vivait sa première déception de la saison lors de la Coupe de la Ligue.

C’était le moment pour les Aixois de laver cette désillusion et de se mettre en condition pour la dernière ligne droite en vue de la qualification aux Plays offs.

Bien qu’en difficulté cette saison, Sète a commencé le match de la meilleure des manières en ouvrant le score chez son adversaire grâce à Devemy. Piqués les Aixois réagiront avec Vukicevic, Crousillat et De Lera. Les joueurs de Joseph Britto vont parfaitement réagir, Lopinot et Avena vont recoller au score. 3-3

Le deuxième quart-temps va voir les deux équipes au coude à coude. Les Aixois vont avoir du mal à distancer leurs adversaires qui vont sans cesse revenir au score. Finalement Khasz, Colodrovski et Vukicevic vont permettre au PAN de prendre de l’avance qui sera conforté par le pénalty concédé par Devemy. 9-5

Le résultat à l’issue de la troisième période sera du même ordre sauf que dans les faits les Sétois vont avoir nettement plus de mal à contenir l’attaque des Aixois. De Lera et Veron mettent leur équipe à +6. Furman et Viera vont parvenir à concrétiser les actions offensives de Sète mais Vukicevic, Lothmann et De Lera maintiendront l’écart. 15-8.

L’attaque Aixoise va s’en donner à cœur joie pendant toute cette période, creusant définitivement l’écart avec Sète. Colodrovski, Veron dans un premier temps puis Colodrovski par deux fois, De Lera, Lothmann, Saux vont parvenir à planter 5 buts en 4. Le triplé de Devemy en fin de match permettra tout juste à Sète d’améliorer leur score. 22-9

Aix-en-Provence signe un beau match offensif, rendant ainsi hommage à Alexandre Chauffour qui jouait son dernier match de Water-Polo.

 

Montpellier - Nice

Suite à la radiation administrative de l’Olympic Nice Natation par la LPWP, les clubs de PRO A Masculine ont manifesté leur souhait de ne pas jouer contre le club. Montpellier, premier club a jouer contre l’ONN, a donc annoncé l’annulation la rencontre dès le mercredi. Nice a tout de même fait le déplacement pour constater que la rencontre n’aurait pas lieu, comme annoncé.