PRO A M - JOURNEE 1: Aix montre les muscles

 Douai 8 – 13 Marseille : 2-4 ; 4-2 ; 1-3 ; 1-4

Un match pas si facile pour les Marseillais. Malgré un début de match tonitruant où les champions en titre mènent très rapidement 3-0 grâce à deux buts d'Alexandre Camarasa et un but de leur nouvelle recrue Dusan Markovic, le CNM tombent sur des Douaisiens qui ne baissent pas les bras et reviennent à 3-2. Le FNCD reste au contact des Marseillais jusqu'à la mi-temps où les deux équipes sont à égalité 6-6

Le Cercle prendra un avantage de trois buts dans le troisième quart temps et ne sera jamais rejoint par les nordistes qui s'incline 2-7 dans la deuxième mi-temps. Les Marseillais prennent leurs trois premiers points de la saison avant de recevoir le Team Strasbourg dans deux semaines pour un remake de la finale du championnat la saison passée. Les Douaisiens quant à eux, se déplaceront à Montpellier.

Buteurs :

FNC Douai : Charles Valter (1), Hugo Lepoint (1), Charles Canonne (1), Romain Harrissart (2), Aurélien Clay (3)

CN Marseille : Benjamin Hoepelman (2), Dusan Markovic (2), Bogdan Djurdjic (1), Romain Marion-Vernoux (2), Igor Kovacevic (1), Ante Vukicevic (2), Alexandre Camarasa (3)

Réactions : 

Arshak Hovhannisyan (Marseille) : "Je fais deux premiers quart temps horribles et une fin de match plutôt bonne. Mon cas à part, l'équipe a très bien joué et défendu. Je me sens coupable sur plusieurs buts que nous avons encaissés."

Romain Harrissart (Douai) : "Une entame de match compliquée pour nous car on encaisse 3-0 au bout de quelques minutes de jeu. Pour ma part le sentiment est mitigé. Je suis plutôt satisfait qu'on ait réussi à tenir le score durant deux périodes mais aussi un peu déçu de ne pas l'avoir fait plus longtemps car sur la deuxième moitié du match on fait quelques erreurs évitables. Et ça ne pardonne pas face à ce genre d'équipe. Cette saison, tous les matchs vont être très difficile à aller chercher pour nous dans un championnat où de nombreuses équipes ce sont renforcées. Mais on va se battre avec nos armes comme d'habitude et on fera les comptes à la fin."

 

 

Nice 10 – 4 Montpellier : 3-2 ; 3-1 ; 2-0 ; 2-1

Le match phare de cette première journée a tourné en faveur des Niçois qui ont mené le match du début à la fin. En effet, l'ONN mène 3-0 après quatre minutes de jeu. Malgré la réduction du score des Montpelliérains en fin de premier quart temps qui se termine sur le score de 3-2, le deuxième quart temps voit les Niçois prendre le large et mener 6-3 à la mi-temps. Montpellier ne reviendra jamais et laisse s'envoler Nice qui gère tranquillement sa fin de match.

L'ONN prend trois points précieux face à un adversaire direct dans la course aux play-off.

Buteurs :

O. Nice Natation : Mathias Bachelier (1), Sébastien Monneret (1), Toma Rodin (3), Michal Izdinsky (2), Manuel Laversanne (2), Niccolo Rocchi (1)

Montpellier WP : Andrei Batin (1), David Heinrich (1), Uros Kalinic (1), Duje Zivkovic (1)

Réactions :

Léo Delgado (Montpellier) : "Il n’y a pas grand chose à dire. On est tombés dans un faux rythme dès le début du match. Ils ont su déceler nos faiblesses et en ont profité. Je pense que la fatigue de la coupe d’Europe était encore présente."

Rémi Garsau (Nice) : "Match quasiment identique à celui de l'année dernière. On fait un bon début, on mène 3-0, puis ils reviennent à 3-2. On prend ensuite trois ou quatre buts d'avance et on réussit à maintenir l'écart jusqu'à la fin, en creusant même un peu plus. Comme la saison dernière, ils sortaient d'un tour de coupe d'Europe et étaient fatigués. De notre côté, on ne savait pas trop se jauger car on n'avait pas fait de match officiel : nous avons seulement joué deux fois en match de préparation contre Savone."

 

 

Strasbourg 10 – 2 Noisy-le-Sec : 4-0 ; 3-0 ; 2-0 ; 1-2

Match à sens unique samedi soir à la piscine de la Kibitzenau où les vice-champions de France se sont imposés très largement face aux Noiséens. En effet, les Alsaciens ont mené le match de bout en bout ne laissant aucune chance à leur adversaire. Les Strasbourgeois sont parvenus à mener 9-0 avant de voir les Parisiens ouvrir le score par l'intermédiaire d'Aleksandar Pesteric. Un match a oublier pour Noisy-le-Sec et leur nouvel entraineur Igor Martinovic qui a deux semaines pour préparer la réception de Sète à Montreuil.

Buteurs :

T. Strasbourg : Nikola Sutic (1), Arnaud Jablonski (1), David Babic (3), Boris Letica (2), Marko Bratic (2).

CN Noisy-le-Sec : Jovan Saric (1), Aleksandar Pesteric (1)

Réaction :

Boris Bourgogne (Noisy-le-Sec) : "Il n'y a pas eu de match, il ont bien défendu et nous n'avons rien produit en attaque, ils nous ont contre attaqué."

Pierre-Frederic Vanpeperstraete (Strasbourg) : "C'était un match piège, on savait qu'avec toutes leurs recrues, il ne fallait pas les prendre à la légère. Le match aurait pu être compliqué mais nous avons été disciplinés en défense comme en attaque n'avons laissé aucune chance à notre adversaire. Le fait d'avoir joué quelques matchs de Champion's League nous a bien aidé à nous préparer pour ce match."

 

 

 

Sète 10 – 21 Aix-en-Provence : 2-5 ; 3-6 ; 3-4 ; 2-6

Les Aixois ont de grandes ambitions cette saison et n'ont pas tardé pour le prouver. Festival offensif à Antigone (Ndlr : Sète joue ses matchs à Montpellier) pour le PAN qui n'a fait qu'une bouché d'un SNEDD qui n’a pas démérité et est auteur d’un bon début de match : Sète mène 2-1 après six minutes de jeux avant de voir Aix prendre le large et inscrire quatre buts en deux minutes dont deux d'un Ugo Crousillat en grande forme (auteur de cinq buts dans ce match).

Le PAN déroule le reste du match et ne cesse de creuser l'écart face à des Sétois qui parviennent tout de même à inscrire dix buts dans cette rencontre.

Après sa qualification en Coupe d'Europe la semaine dernière, le Pays d'Aix confirme son bon état de forme et envoie un message clair à ses adversaires : il faudra compter sur eux cette saison.

Buteurs :

Sète Natation EDD : Gerard Reixach Boix (5), Adam Furman (1), Théo Avena (1), Denis Do Carmo (1), Théo Brothier (1)

Pays d'Aix Natation : Thomas Saux (2), Lucas Beteille (1), Enzo Khasz (1), Joyce Lothmann (1), Ugo Crousillat (5), Alexandre Chauffourd (1), Milos Vukicevic (5), Quentin Vander Meulen (1), Ruben De Lera (1), Silvio Colodrovski (3).

Réactions :

Quentin Vander Meulen (PAN) : "Nous avons manqué de réussite en attaque dans le premier quart temps et été laxiste en défense ce qui nous fait prendre dix buts dans ce match... On se doit d’être plus exigeant avec nous mêmes pour répondre à nos ambitions. Maintenant place à la coupe d’Europe."

Matthieu Fournier (Sète) : "On est tombés sur une très bonne équipe d'Aix bien en place aussi bien tactiquement que physiquement. On a pris beaucoup de contre-attaques et de buts en pointe ce qui a facilité la tâche des Aixois. Défaite sévère et dure à digérer mais il faut se mettre au travail pour préparer Noisy correctement."