Pro A M (J) : Strasbourg champion d'automne

Crédits Photo  Facebook Team Strasbourg

 

Pays d’Aix Natation – Team Strasbourg : 8-9

Strasbourg est un très beau champion d’automne. 8 matchs et autant de victoires, c’est un sans faute pour Igor Racunica et ses hommes. Mais face à Aix, les choses ont bien failli être différentes. Souvent mené de 3 buts, le Team n’a jamais lâché et a même fini par passer devant à la toute dernière seconde du match. Aix n’a pas à rougir du résultat et termine à la seconde place de cette phase aller. 

Buteurs :

Pays d’Aix : Khasz 1, Crousillat 2, Vukicevic 3, De Lera 2.

Strasbourg : Sutic 2, Babic 3, Letica 1, Denux 1, Vanpeperstraete 2.

Réactions :

Ugo Crousillat (Pays d’Aix Natation) : Pas mal de regrets vu la physionomie du match, surtout qu’on perd au buzzer. On a dominé Strasbourg pendant 90% du temps et ce n’est pas anodin. Strasbourg était leader avec 4 ou 5 buts encaissés, en moyenne, par match. On leur a fait mal. Ça donne beaucoup d’espoirs pour le futur, même si on a quand même beaucoup de regrets ce soir. On aurait aussi eu des regrets si on avait fait match nul. A un moment on menait 6-3 et on rate une zone plus pour passer à 7-3. Malheureusement on les laisse revenir et il y a ce but, à la fin, qui nous coupe les jambes. Mais il faut garder la tête haute et continuer à bosser. Il y a une deuxième partie de saison et on est très motivés. 

Hugo Fontani (Strasbourg) : Victoire dans la souffrance, à l'arrachée dans les dernières secondes. On a très mal commencé le match, on était désorganisé en attaque et en défense. Il a fallu attendre la mi-temps pour qu'on puisse revenir et jouer à notre meilleur niveau. Aix a bien joué mais on a su se remobiliser pour arracher cette victoire.

 

CN Marseille – Olympic Nice Natation : 9-4

Très belle victoire de Marseille qui termine ainsi à la 3ème place de ces matchs aller. Bien que menés dès le début du match, les Niçois sont restés pendant quasiment deux périodes dans le sillage des Champions de France. Une minute avant la mi-temps, les joueurs de Samuel Nardon n’avaient qu’un petit but de retard. Marseille inscrit ensuite 5 buts sans en encaisser un seul et a filé vers la victoire.

Buteurs :

Marseille : Hoepelman 1, Vernoux 3, Djurdjic 1, Marion-Vernoux 1, Kovacevic 2, Vukicevic 1.

Nice : Cakic 2, Rocchi 1, Chandieu 1.

Réactions :

Manuel Laversanne (Nice) : Belle victoire de Marseille qui est plus fort que nous ce soir. Ils ont marqué les buts quand il fallait alors que nous avons raté la plupart de nos zones plus. La récente victoire en coupe d’Europe leur a fait du bien au moral et il s’impose logiquement ce soir. On finit la semaine phase aller à la quatrième place mais rien et joué au contraire une autre saison commence après des vacances bien mérité.

Crédits : Facebook CN Marseille

 

CN Noisy le Sec – FNC Douai : 10-6

Noisy le Sec a confirmé sa forme du moment. Les franciliens ont pris le match en main dès le début et ont petit à petit creusé l’écart. 3-1 après 8 minutes de jeu, puis 5-1 à la mi-temps, le CNN aura eu jusqu’à 6 buts d’avance en 3ème période (9-3). Belle opération de Noisy le Sec qui termine cette phase aller à la 7ème place et qui se remet de son début de saison difficile. Les Douaisiens terminent, quant à eux, à la dernière place sans avoir pris le moindre point. Mais cette jeune équipe a les ressources pour repartir du bon pied en 2018.

Buteurs :

Noisy le Sec : Blary 1, Kovacevic 1, Stojcic 1, Mamigonian 1, Saric 1, Pesteric 3, Budjen 2.

Douai : Valter 1, Vitrant 1, Gacquerre 1, Canonne 1, Clay 2.

Réactions :

Jonathan Moriame (Entraineur de Noisy le Sec) : Je pense qu’il s’agit d une victoire logique au vue des forces en présence. Nous avons de très bons joueurs dans notre collectif, Kozmer, Saric... sont des internationaux, Pesteric, Stojcic, Budjen.. sont des valeurs sures du championnat, et ce soir ils ont été cohérents par rapport à leurs niveau, ce qui fait que pendant 3 périodes nous avons été solides. Sur le dernier quart temps on peut encore remercier Lukas pour nous avoir fait éviter quelques frayeurs. Je suis satisfait du rendement des jeunes à droite ils ont mis beaucoup d’intensité en attaque et ont fait peu d’erreurs en défense, exceptés quelques replis défensifs... On peut être aussi satisfait de l’engouement que l’on peut retrouver dans les tribunes de Maurice Thorez et de la mise en place autour du match. Place aux vacances pour reprendre sérieusement. Il nous manque un véritable travail foncier pour rivaliser avec les équipes au dessus de nous et aussi creuser l’écart avec celles de derrière. Pour finir je préciserais que le projet actuel de Douai reste un modèle pour nous.

Charles Canonne (Douai) : On a fait une mauvaise entame de match et on court après le score tout le match. Noisy a fait le match qu'il avait à faire avec ses forces. À nous de nous remettre au travail pour essayer de gagner un match dans la phase retour contre les équipes de notre niveau.

 

Montpellier WP – EN Tourcoing : 12-11

Très gros match à Montpellier où les Héraultais ont fini par s’imposer en toute fin de partie. Le MWP a mené tout le match ayant même jusqu’à 4 buts d’avance en début de 3ème période (8-4). Mais Jonathan Ghesquiere a su garder ses joueurs dans le match et les ENT ont fini par égaliser à 11-11 dans la dernière minute. Malheureusement pour eux, David Heinrich (3 buts) a conclu une zone plus à 19 secondes du terme et a ainsi offert 3 points très précieux à Montpellier.

Buteurs :

Montpellier : Piot 1, Mustur 3, Heinrich 3, Zivkovic 3, Laux 1, Kujacic 1.

Tourcoing : Almuzara 1, Radocz 1, Rocchietta 3, Martin 1, Krisman 3, Matkovic 2.

Réactions :

Julien Crosetti (Tourcoing) : Ce fut un match avec beaucoup de rebondissements de notre part. Un match un peu fou. On commence bien, même si c’est Montpellier qui prenait l’avantage, on leur répondait à chaque fois en revenant. A la mi-temps on est derrière mais on reste toujours à leur portée à 1 ou 2 buts. Puis en dernière période  on a cette chose en plus qu’on n’avait pas les matchs précédents et on recolle au score. Puis on prend à la fin. Félicitations à Montpellier qui a su gérer le match. On est déçus, certes, mais il faut retenir le positif. Des matchs comme ça, il y a un ou deux mois, on les perdait de 5 ou 6 buts et maintenant on les accroche.

 

Article écrit par France-waterpolo.fr