PRO A F - Saint-Jean-d'Angély, le point sur les transferts

La reprise de la PRO A Féminine est dans un bon mois et demi et réserve nombre de surprise. La première, et non des moindres, la PRO A s’est étoffée puisque 4 clubs font leur entrée dans la division élite ! Lille, Bordeaux, Nice et Saint-Jean-d’Angély évolueront toujours en PRO A F et ils seront accompagnés de Limoges, Angers, Choisy-le-Roi et le Grand Nancy.

Aujourd’hui on fait le point avec le Nautice Club Angérien et son entraîneur, Mickaël Pouillou.

 

- Quel bilan général faites vous de votre saison 2016-2017 ?

C’était une saison très compliquée, avec les départs des cadres de l’équipe qui avait fini 3ème de l’exercice précèdent, de l’entraineur, des étrangères et de certaines joueuses. Il a fallu répondre à d’autres objectifs et surtout ne pas dépérir. L’équipe jeune à su se mobiliser et garder la tête haute malgré les défaites, ça n’a pu que les rendre plus fortes. Je peux dire que c’était une année d’apprentissage.

 

- Quels sont les enseignements tirés de cette saison ?

Il faut qu’on arrive à pallier le manque d’expérience du plus haut niveau de l’équipe en général, et également le manque d’effectif pour permettre des rotations lors des matchs. Mais leurs déterminations et le plaisir de jouer ont été toujours présents. Il faudra garder cet état d’esprit.

 

- Quels sont les moyens qui ont ou vont être mis en œuvre cette saison pour aller dans ce sens ?

Le club nous permet cette année de pouvoir nous renforcer, en terme d’effectif et de conditions de travail. Nous allons pouvoir nous appuyer sur des joueuses d’expérience et également sur une préparatrice physique. Nous allons progresser d’avantage cela sera un nouveau départ, il ne faudra pas se manquer et surtout ne pas décevoir les personnes qui nous font confiance.

 

- Quel est l’objectif sportif principal pour la saison 2017-2018 ?

Nous serons 8 équipes dans le championnat, ce qui est une très bonne chose pour le water-polo féminin français et qui va permettre de pouvoir resserrer les écarts de niveaux.

Notre objectif est de se qualifier pour la Coupe de la Ligue donc d’être dans les 5 premiers à l’issue de la phase aller, et ensuite nous pourrons nous projeter sur la seconde partie de saison.

 

- Et les autres ?

Nous devons progresser dans le bon sens, le leitmotiv du NCA est la formation.

Sur le long terme nous devons être un support pour les équipes de haut de tableau et de l’Equipe de France.

 

- Comment se passe la préparation pour la nouvelle saison ?

Depuis début Aout, le groupe s’entraine individuellement, jumelant natation et préparation physique.

Steffy Michaud à participé au Championnat d’Europe à Novi Sad, Elise Rebeyrol à participer au stage de préparation et Chloé Cordeau quant à elle était en stage avec le rassemblement des 15 ans .

Nous reprenons pour la plupart le 4 septembre, en attendant l’ensemble du groupe à partir du 17 septembre.

 

- Quels sont les points forts et les points faibles de votre groupe que vous avez déjà identifiés ?

Il s’agit d’une équipe déterminée à atteindre ses objectifs autant personnels que collectifs. C’est un groupe qui vivait bien à 7 l’an dernier mais maintenant elles vont devoir apprendre à jouer ensemble avec toutes les nouvelles arrivées

 

- Un mot sur les arrivées et les départs ?

C’est un plaisir de retrouver Juliette Wyffels et Laure Sauvere, qui été parties à Angers faire une saison. Ce sont des mordues de water-polo, elles ne sont pas prêtes d’arrêter et me font confiance dans cette nouvelle aventure est c’est appréciable. Ce sera également le retour dans les bassins de Camille Ramecourt ancienne internationale qui va nous apporter son expérience.

Je remercie Aurore Sacré, d’avoir aidé l’équipe la saison passée, c’est une joueuse intelligente et qui a fait du bien au groupe, je comprends sa décision de nous quitter et je lui souhaite de réussir dans sa nouvelle équipe.