PRO A F - Lorène Derenty, le trophée individuel en consolation

Lorène Derenty, gardienne de l'Equipe de France et de l'Union Saint Bruno Bordeaux, est devenue innamovible des cages de la sélection ou de son club. Sa régularité et sa technicité ont poussé les entraîneurs et les capitaines de la PRO A Féminine à la désigner "Meilleure gardienne" du championnat.

Elle a accepté de revenir sur ce prix et sur sa saison avec Bordeaux.

 

  • C’est la troisième saison consécutive que tu reçois ce prix de la part de tes pairs. Qu’est-ce qu’il représente pour toi ?

Merci aux votants, cela fait toujours plaisir de recevoir une distinction. J'aurai aimé qu'il s'agisse d'un titre collectif de championne de France malheureusement nous n'avons pas réussit à conserver notre première place acquise en phase régulière malgré les mises en garde de notre entraineur.

 

  • Quel bilan personnel peux-tu faire de ta saison ?

Notre cohésion est de plus en plus forte ce qui facilite les phases défensives. Je pense aussi que le fait d'avoir développé, cette année plus que les autres, ma condition physique et ma concentration durant les matchs, m'a permis d'être mieux durant le championnat.

 

  • En ce qui concerne l’équipe, quel bilan ferais-tu ?

Notre équipe continue de progresser, tant individuellement que collectivement grâce à la musculation mise en place cette année par le club et l'augmentation du nombre d'entraînements dans l'eau. Nous devons maintenant continuer sur cette voie, durcir nos exigences individuelles afin de pouvoir évoluer ensemble sur la scène européenne.

 

  • Quels sont tes objectifs et ambitions dans le Water-Polo ?

Le championnat est maintenant terminé, je me concentre sur la préparation estivale pour continuer de progresser et gagner ma place en équipe de France en vue des mondiaux de Budapest et à plus long terme Tokyo 2020.